CultureGastronomy

Les délices de la cuisine Haitienne

Spread the love

La cuisine haïtienne regroupe l’ensemble des traditions culinaires d’Haïti. Elle est caractérisée par l’influence des différents groupes ethniques historiques qui peuplent la partie ouest de l’île d’Hispaniola, à savoir les Africains et aussi les Américains et les Taïnos, les Français et les Espagnols. Elle est également d’inspiration africaine, du Moyen-Orient mais aussi des États-Unis. La cuisine haïtienne est comparable à la cuisine créole et proche de celles du reste des Caraïbes.

Les Haïtiens consomment largement les légumes, les viandes, le riz ou la farine de maïs. Les poivrons et les herbes sont souvent utilisés pour renforcer la saveur. Les plats ont tendance à être assaisonnés généreusement.

Les entreprises d’origine étrangère qui se sont installées sur l’île y ont aussi introduit leurs propres préparations. Au fil des ans, ces cuisines ont fusionné avec la cuisine haïtienne, comme la cuisine levantine, provenant de la migration arabe à Haïti.

La cuisine haïtienne est riche en saveurs et en diversité, reflétant l’influence de la culture africaine, française, espagnole et autochtone. Voici quelques-uns des plats haïtiens les plus appréciés :

  1. Griot: Il s’agit du griot haïtien, un plat populaire composé d’épaule de porc marinée et épicée aux agrumes, généralement frit et accompagné de légumes marinés épicés appelés pikliz. J’ai choisi de griller le porc, bien que traditionnellement dans les restaurants, vous trouverez le plus souvent des griots frits. La cuisson au grilloir est une bonne option si vous n’êtes pas très à l’aise avec la friture, en particulier avec les morceaux de viande gras comme l’épaule de porc. La cuisson au grilloir, si elle est bien faite, donne au porc une belle finition, croustillante à certains endroits et joliment dorée à la perfection. Cette recette est tellement savoureuse (incroyablement savoureuse). Elle est absolument délicieuse et le fait de réduire la marinade de porc à la fin pour en napper le griot est une touche finale phénoménale qui rend le porc encore meilleur. La viande de porc est servie de préférence avec du plantain frit, du riz et un peu de pikliz mentionné plus haut. Essayez cette recette si vous avez envie de tester une recette caribéenne. Vous pourrez peut-être essayer les deux méthodes de cuisson et faire votre propre test de goût.
  2. Riz et pois: Un plat de riz cuit avec des pois (haricots rouges ou pois collés), des épices et parfois de la viande. Riz national de la cuisine haïtienne, le riz collé aux pois rouges est le plat le plus apprécié et cuisiné par les haïtiens. Appelé “riz collé ak pois rouge” (“Diri collé ak pwa rouge” en créole haïtien), ce riz s’accompagne la plupart du temps avec de la viande ou du poisson en sauce.Le terme “riz collé” désigne la cuisson du riz avec les haricots rouges dans la même casserole, un peu comme un “chili con carne” haïtien.
  3. Le Bouillon Haitien: Un ragoût de viande (généralement de la chèvre, du bœuf ou du poulet) avec des légumes, des tubercules et des épices. Si vous n’avez jamais essayé un bon bouillon haïtien, vous manquez quelque chose d’extraordinaire. À première vue, la recette peut sembler difficile à faire, mais croyez-nous, c’est délicieux et super facile à cuisiner. Son goût est exquis et sa consistance se démarque facilement d’une soupe dite traditionnelle. Le manger pour dîner ou souper est fréquent chez les Haïtiens.
  4. Lambi: Des conques de lambi (gros coquillages) préparées sous forme de ragoût ou de grillades. Le Lambi haïtien, ou ragoût de conque, est un plat traditionnel des Caraïbes très apprécié qui ravit les papilles avec son délicieux mélange de saveurs. Ce ragoût spécial, composé de chair de conque tendre et d’un riche mélange d’épices, offre un goût de mer à chaque cuillerée.  Le Lambi haïtien est plus qu’un simple plat ; c’est une expérience culinaire captivante qui vous emmène dans un voyage dans les vibrantes Caraïbes. La combinaison de conques fraîches, infusée de saveurs audacieuses et ardentes, crée un repas réconfortant et satisfaisant qui non seulement nourrit votre corps mais ravit également vos papilles gustatives. Que vous soyez un chef à domicile chevronné cherchant à élargir vos horizons culinaires ou quelqu’un qui découvre le monde de la cuisine caribéenne, cette recette de Lambi haïtien est le guide parfait pour votre exploration culinaire. Alors embarquez pour ce voyage enrichissant, savourez chaque bouchée et laissez-vous tenter par les riches saveurs des Caraïbes.
  5. Soup Joumou: La soupe joumou ( soupe au giraumon) est une soupe originaire de la cuisine haïtienne. En 2021, la soupe joumou a été inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.La soupe est traditionnellement préparée avec des courges d’hiver telles que la courge turban. Les tranches de courges sont mijotées dans une casserole avec des morceaux d’os de bœuf et de potage, des pommes de terre et des légumes tels que le malanga, les poireaux, le céleri, les radis, les carottes, le chou vert, le piment habanero et les oignons. La courge est ensuite réduite en purée avec de l’eau, généralement à l’aide d’un robot culinaire, et la purée est remise dans la casserole. Le sel et l’assaisonnement, ainsi que le jus de citron vert, l’ail, le persil et d’autres herbes et épices sont ensuite ajoutés. Certains Haïtiens ajoutent des pâtes fines telles que des vermicelles et des macaronis, ainsi qu’une petite quantité de beurre ou d’huile. La soupe est toujours servie chaude et est généralement accompagnée de tranches de pain que l’on trempe dans la soupe.
  6. Diri ak djon-djon: Un plat de riz noir préparé avec des champignons djon-djon, ce qui lui donne une couleur distinctive et un goût unique. Le diri djondjon (riz aux champignons noirs) est un plat originaire d’Haïti. Il s’agit essentiellement d’un repas composé de riz préparé avec des champignons noirs comestibles appelés djondjon. Ce repas est plus courant dans la région nord du pays et peut donc être considéré comme une spécialité régionale.Lorsque les champignons sont bouillis, ils libèrent une couleur gris-noir qui donne au riz sa couleur grise et au plat sa saveur particulière. Le plat est souvent servi avec une sorte de viande, qu’il s’agisse de poisson, de poulet ou de crevettes (généralement mélangées au riz).
  7. Accra: Des beignets frits à base de morue, de malanga (igname) et d’épices. Également connus sous le nom de beignets de malanga (Akra haïtien), il s’agit d’un amuse-gueule croustillant que l’on trouve partout en Haïti. L’Akra haïtien utilise un légume-racine indigène mélangé à des herbes et des épices savoureuses pour former une pâte, qui est ensuite frite jusqu’à atteindre une perfection croustillante et dorée.Hormis le malanga, tous les autres ingrédients sont faciles à trouver et la préparation et la cuisson sont très simples, ce qui en fait une friandise savoureuse parfaitement adaptée aux débutants.
  8. Pikliz: Une sauce épicée à base de chou, de carottes, de poivrons et de vinaigre, souvent servie en accompagnement de plats de viande. Le pikliz est un condiment de la cuisine haïtienne composé de chou, de carottes, de poivrons et de poivrons écossais marinés. Il est souvent assaisonné d’ail et d’oignon et mariné dans du vinaigre blanc. Ce plat épicé est très souvent servi sur la table avec d’autres plats pour en rehausser la saveur. [Il est utile pour couper la graisse des aliments frits tels que le griot (porc frit), le tassot (bœuf frit) ou le bannann peze (bananes plantains frites) et pour rehausser le riz et les haricots Le nom du plat lui-même peut être basé sur le mot français piquer. Il a traditionnellement été produit au niveau des ménages mais il est de plus en plus produit industriellement à mesure que le nombre d’Haïtiens vivant à l’étranger augmente également
  9. Tasso de cabrit / porc: Le Tasso est l’un des plats phares de la cuisine haïtienne. Préparés avec quelques ingrédients simples, les morceaux de viande tendres et juteux, croustillants et dorés sont délicieux accompagnés de pikliz, de riz noir haïtien, de bananes plantains frites ou dans le cadre de votre Fritay.
  10. Poul ak nwa: Du poulet cuisiné avec du sirop de mélasse, créant une sauce sucrée et savoureuse. Le poul ak nwa, signifiant en langue créole, poulet aux noix de cajou, est l’un des plats les plus populaires de la cuisine haïtienne. Il s’agit d’une riche spécialité d’Haïti, le plat signature du nord du pays, dans la région du Cap-Haïtien. Ce plat est une représentation évidente du régionalisme d’Haïti car les Haïtiens cuisinent énormément avec des noix de cajou dans le Nord. Ils y sont devenus un aliment largement utilisé principalement parce que les Espagnols considéraient les noix de cajou comme une “nourriture pour le cœur” et les associaient à des remèdes pour diverses conditions et problèmes médicaux.

Ces plats offrent un aperçu de la diversité et de la richesse de la cuisine haïtienne, mais il y a bien sûr de nombreux autres plats délicieux à découvrir.

Related posts
CultureFeaturedMusique

Stephens Daceus se lance corps et âme avec son nouveau EP : Kò ak Nanm!

Read more
CultureMusique

Jah Nesta est de retour

Spread the love “Konbyen ki ale nou p ap janm rewè ?”. L’on peut avancer avec…
Read more
CultureLitterature

Dany Laferrière reçoit le Grand Prix des Ambassadeurs francophones

Spread the love L’académicien Dany Laferrièrea reçu le Grand Prix des Ambassadeurs…
Read more
Bulletin d'information
Devenez un fan de Yelo Ayiti

Abonnez-vous au bulletin quotidien  et recevez le meilleur de Yelo Ayiti, adapté à vos besoins.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *