Business

Protection des données d’entreprise : le guide définitif

Spread the love

Dans les enquêtes, les entreprises parlent souvent de la protection des données comme d’une priorité non négociable ; malheureusement, il y a souvent un décalage entre les mots et les actions. La protection des données est considérée après coup. En effet, de nombreux professionnels de l’informatique responsables de la sécurité des données dans les entreprises admettent avoir du mal à allouer le temps nécessaire pour songer à cette question.

À mesure que votre entreprise se développe, vous serez amené à créer, gérer et stocker de vastes ensembles de données qu’il vous faut protéger. La sécurité constituant une partie de plus en plus importante de la structure informatique de votre entreprise, vous devez l’intégrer dès le départ.

Une violation de données est une affaire compliquée qui coûte de l’argent et du temps. Cela peut également écorner la réputation de votre entreprise. Le fait est qu’aucune entreprise, grande ou petite, n’est à l’abri des piratages. En outre, plus vos données sont volumineuses, plus votre système de sécurité sera susceptible d’être confronté à des attaques de ransomwares, de logiciels malveillants et à d’autres vulnérabilités.

Vous ne pouvez pas vous contenter d’attendre de croître davantage pour commencer à vous soucier de la protection et de la sécurité des données, car l’établissement d’une sécurité de niveau professionnel n’est pas une mince affaire.

Que sont les données d’entreprise ?

Les données d’entreprise concernent les données partagées par tous les utilisateurs d’une organisation, généralement entre les services ou les régions géographiques. Il s’agit d’un élément d’actif clé qui est subdivisé en catégories internes et externes qui sont classées selon les ressources organisationnelles, les processus et les normes. Étant donné que la perte de données est réelle et peut entraîner des pertes financières importantes, les entreprises dépensent des ressources (et du temps) pour une modélisation, des solutions, un stockage et une sécurité efficaces et rigoureux des données.

Il n’existe pas de métrique précise pour définir les données d’entreprise dans les petites et moyennes entreprises. Cependant, une fois que votre organisation atteint un point où elle dispose de nombreuses unités opérationnelles situées à différents endroits, vos besoins deviennent clairement compliqués par rapport à une entreprise à un seul emplacement avec un seul service informatique.

Les caractéristiques des données d’entreprise sont les suivantes :

  • Sécurité : les données doivent être sécurisées via un accès contrôlé et autorisé.
  • Intégration : garantit que vous disposez d’une version de données unique et cohérente à partager dans toute votre organisation.
  • Qualité : pour garantir la qualité, vos données doivent respecter les normes identifiées pour la variation des composants de données externes et internes.
  • Redondance, erreurs et disparité réduites : comme vos données sont partagées par tous les utilisateurs, vous devez minimiser la disparité et la redondance des données. D’où l’utilisation de stratégies de modélisation et de gestion des données.
  • Évolutivité : vos données doivent être évolutives, robustes et flexibles pour répondre aux différentes exigences de l’entreprise.

Qu’est-ce que la protection des données d’entreprise ?

La protection des données d’entreprise fait référence au processus de mise à disposition, de gestion et de surveillance de la sécurité dans tous les référentiels de données et objets au sein d’une organisation. Il s’agit d’un terme large qui comprend plusieurs outils, politiques, techniques et cadres pour garantir la sécurité des données, quel que soit l’endroit où elles sont consommées ou stockées au sein de l’organisation.

La protection des données d’entreprise met en place et gère principalement les pratiques et les normes de sécurité des données dans une organisation. Selon l’utilisation et la criticité des données, leurs normes et procédures peuvent varier. Par exemple, vous pouvez sécuriser des données hautement confidentielles à l’aide de procédures d’authentification à plusieurs facteurs, d’accès limité et de chiffrement.

La protection des données vise généralement à protéger votre organisation contre la perte de données et à garantir la sécurité de tous les appareils les utilisant. Elle est fournie à l’aide de technologies de sécurité de l’information courantes telles que les antivirus et les pare-feu, ainsi que des politiques et des normes de sécurité des données pour régir et gérer l’ensemble du processus.

Sécurité de niveau entreprise

En tant que petite entreprise, vous pouvez acheter un système de sécurité périphérique simple pour vous protéger contre les logiciels malveillants, les virus, les ransomwares et d’autres types attaques plus précises. Mais à mesure que la taille de votre entreprise augmente, les défis posés en matière de protection des données augmentent également.

Les organisations de niveau entreprise s’occupent de multiples services et produits, avec des informations circulant entre les départements ou même les emplacements géographiques. Vous devez vous assurer que votre personnel obtient les informations dont il a besoin pour mener ses activités, aussi simplement que possible, tout en bloquant les pirates et autres acteurs malveillants.

Cependant, ce concept simple peut devenir incroyablement complexe dans son exécution. En effet, même un simple problème tel qu’un lot d’applications Windows vieillissantes sur différents ordinateurs de votre organisation peut être la source d’un grand nombre de problèmes, ce qui peut finir par vous ralentir et vous coûter de l’argent, en prenant une part disproportionnée du budget de sécurité informatique. Par conséquent, la protection des données est une question de logiciel et de stratégie.

Stratégie de protection des données d’entreprise

1. Réalisez un audit

Avant de vous lancer dans une nouvelle approche de la protection des données, vous devez d’abord effectuer un audit approfondi de vos systèmes de sécurité pour détecter les vulnérabilités avant de reprendre à zéro l’approche pour l’accès à votre base de données, vos postes de travail, etc. Notez que le chiffrement moderne est efficace ; veillez donc à ce que toutes vos données soient chiffrées le plus tôt possible dans le cycle.

Vous pouvez également consulter les modifications structurelles et physiques de vos bases de données, systèmes de stockage de données et postes de travail pour vous assurer que la sécurité est intégrée à l’ensemble de votre système. Même des choses infimes telles que l’âge de vos ordinateurs ou la disposition physique de votre bureau peuvent affecter votre plan de protection des données et votre budget.

La protection contre les virus et les logiciels malveillants qui peuvent paralyser les principaux systèmes d’exploitation doit être un élément essentiel de votre stratégie. Une défense solide contre les virus et les logiciels malveillants est en principe un résultat annexe dans votre stratégie de sécurité, mais elle ne devrait pas être le seul objectif de votre travail. Lorsque vous obtenez vos systèmes dès le départ, ces individus malveillants et techniquement très compétents ne s’empareront pas de vos systèmes en premier lieu.

Vous devez également trouver un équilibre pour protéger les informations essentielles dans vos systèmes tout en évitant de déranger vos employés. Si vous allez trop loin avec les mesures de sécurité, vous ralentirez l’ensemble de votre personnel et finirez par coûter de l’argent à votre entreprise.

2. Classez les données sensibles

Vous devez classer toutes vos données pour assurer la confidentialité. Vous devez déterminer les différents niveaux de confidentialité des données, identifier et ensuite classer les données sensibles, déterminer où se trouvent les données sensibles et enfin déterminer les niveaux d’accès aux données.

3. Définissez une politique de sécurité

Une fois que vous avez identifié et classé toutes vos données, la prochaine étape consiste à développer une politique de sécurité qui transforme les attentes de votre entreprise en objectifs tenables. Voici les éléments essentiels d’une politique de sécurité globale :

  • Déterminez un niveau de menace acceptable. N’oubliez pas que, pour un environnement globalement sécurisé, vous devez chiffrer vos données au début de leur cycle de vie.
  • Développez une politique d’autorisation et d’authentification. Cette dernière devrait tirer parti des pratiques d’excellence ainsi que des informations historiques pour vous aider à déterminer quels processus, applications et utilisateurs ont accès aux informations sensibles.

4. Déterminez un mode de mise en œuvre de la confidentialité des données

Vous pouvez mettre en place une solution de confidentialité des données en tant que jointures multiples au sein de l’entreprise. La sélection du point de mise en œuvre dictera le travail à effectuer et affectera considérablement votre modèle de sécurité global. Les niveaux de nœud de chiffrement sont notamment :

  • Niveau réseau : ce choix garantit un déploiement sécurisé de votre solution de confidentialité des données et garantit que toutes les données sont sécurisées aux quatre coins de l’entreprise.
  • Niveau application : ce mode vous permet de chiffrer sélectivement vos données granulaires dans la logique d’application. Il fournit un cadre de sécurité solide et vous permet de tirer parti des API cryptographiques d’application standard. Cette solution est adaptée aux éléments de données tels que les cartes de crédit, les dossiers de santé critiques ou les adresses électroniques.
  • Niveau base de données : il sécurise vos données lors de leur lecture et de leur écriture dans une base de données. Ce déploiement est généralement effectué au niveau des colonnes d’une table de base de données. Associé aux contrôles d’accès à la base de données et à la sécurité, vous pouvez ainsi empêcher le vol de données critiques.
  • Niveau stockage : cette option vous permet de chiffrer vos données pendant le stockage du sous-système. Cela peut être au niveau du bloc (SAN) ou au niveau du fichier (NAS/DAS). Cette solution convient au chiffrement de fichiers, de blocs de stockage, de répertoires et de média de bande.

5. Élaborez une stratégie de sécurité

Vous devez vous concentrer sur une stratégie claire en utilisant les meilleurs outils possibles pour vous offrir la plus grande sécurité, et ce, de manière rationalisée. Tout d’abord, vous devez octroyer à votre personnel un accès efficace aux systèmes et données critiques tout en garantissant l’inaccessibilité aux pirates et aux acteurs non autorisés. Si votre équipe doit affronter un parcours du combattant chaque fois qu’elle souhaite accéder aux données, vous risquez de réduire la productivité globale et vous devez donc modifier votre stratégie.

Cependant, la protection des données va au-delà de la facilité d’accès et du fait d’empêcher l’accès des pirates. Vous devez également sauvegarder vos bases de données pour éviter la perte de données en cas de sinistres comme les ransomwares. Vos sauvegardes doivent être accessibles instantanément, mais demeurer parfaitement protégées face aux pirates.

De plus, vous avez besoin d’une fonction de restauration disponible instantanément, que de nombreuses entreprises n’ont malheureusement pas. Avec une version sécurisée et propre de vos bases de données et de votre site web qui se met à jour régulièrement, aucun type d’attaque ne peut vous ralentir longtemps.

Un système logiciel efficace qui peut verrouiller certains systèmes pour les protéger contre les attaques extérieures est le facteur de différenciation entre votre entreprise qui se démène pendant des heures pour reprendre le contrôle de ses systèmes et votre entreprise qui se remet en place quelques minutes après une attaque.

Lorsque vous envisagez une solution de confidentialité et de protection des données, vous devez faire des choix clairs concernant les modes de mise en œuvre. Ces options varient en matière de modèles de sécurité, mais chacune vous offrira un niveau de protection adapté aux exigences potentielles de votre entreprise. Les options à considérer sont notamment la gestion sécurisée des clés, la gestion des appareils mobiles, les opérations de chiffrement, la sauvegarde et la restauration, la journalisation, l’audit, le matériel, ainsi que l’authentification et l’autorisation.

Pour réduire vos dépenses informatiques, vous devez tirer parti des normes technologiques existantes pour garantir la sécurité, l’évolutivité, les performances, la prise en charge et l’interopérabilité de votre stratégie globale. De plus, lorsque vous exploitez la technologie existante (lorsque cela est pertinent), vous pouvez déployer efficacement et rapidement une stratégie complète de confidentialité des données.

6. Sécurisez tous vos projets d’entreprise

Vous devez intégrer la sécurité dans chaque projet que vous entreprenez. Assurez-vous toujours que toutes vos données internes et les données de vos clients sont à l’abri de forces extérieures malveillantes. Ne considérez pas la sécurité comme un ajout, mais considérez-la comme une exigence fondamentale qui est aussi importante pour tous vos projets que le retour sur investissement (ROI).

Trouvez un outil de protection des données adapté qui peut rationaliser le processus et garantir que la sécurisation des données de votre entreprise est un processus intuitif. Avec la conformité intégrée dans chaque aspect du processus, un chiffrement complet de bout en bout et d’autres options personnalisées en place, un outil de protection approprié peut transformer une solution de sécurité obsolète en un atout majeur pour votre entreprise.

7. Gardez la maîtrise de la conformité légale

Lorsque des données client sont impliquées dans le processus, vous devez absolument respecter des exigences légales, et la conformité n’est plus une option. En réalité, ce peut être une tâche de longue haleine, en particulier dans le secteur des services financiers. Ces industries nécessitent une norme de référence concernant la protection, la sécurité et la responsabilité en matière de données. Vous n’avez pas seulement besoin d’adopter les pratiques d’excellence en matière de sécurité, vous devez également le prouver.

La responsabilité et une conformité claire doivent être intégrées à vos systèmes de sécurité internes ainsi qu’à tout fournisseur tiers que vous embauchez ou aux logiciels que vous adoptez pour tenir les régulateurs à distance tout en sécurisant vos informations vitales.

L’ère actuelle du BYOD (Bring Your Own Device) génère plus de problèmes et de failles de sécurité potentielles, car beaucoup d’appareils différents peuvent se connecter quotidiennement à vos systèmes. Bon nombre de ces appareils ne disposent pas d’une protection de sécurité adéquate, de sorte qu’ils contiendront des virus et des logiciels malveillants dans leurs systèmes d’exploitation, ce qui peut être un cauchemar pour la sécurité de votre entreprise.

8. N’oubliez pas le cloud

Étant donné que le cloud computing et les systèmes de gestion sont plébiscités aujourd’hui, la limitation des informations auxquelles certaines personnes et certains appareils peuvent accéder à distance doit clairement être un élément essentiel de votre processus. Le cloud ajoute un degré supplémentaire de complication, car votre plan de protection des données d’entreprise doit d’abord considérer chaque appareil se connectant au système avant d’autoriser l’accès à la connexion.

Un seul accès non autorisé pourrait avoir des conséquences désastreuses dans votre système, mais tous les autres (utilisateurs autorisés) doivent pouvoir se connecter facilement. Par conséquent, si votre sécurité ne fonctionne pas dans son intégralité et que vous ne disposez pas d’un chiffrement de bout en bout approprié sur vos réseaux, bases de données, utilisateurs finaux et applications, votre système comportera des points faibles. Des individus mal intentionnés s’efforceront de les trouver.

Lorsque vous planifiez votre stratégie de protection et de sécurité des données, vous devez intégrer des couches de chiffrement adaptées à votre structure d’exploitation. De plus, les politiques d’accès définies par le client, les capacités de sauvegarde et de restauration natives, la journalisation des événements, les mots de passe et le chiffrement de disque d’entreprise de haut niveau doivent tous faire partie de votre système.

En savoir plus sur la protection des données cloud.

Solutions de protection des données d’entreprise

Comme indiqué ci-dessus, l’évolution de la technologie et de l’interconnectivité des appareils intelligents a entraîné de nombreuses réglementations et exigences en matière de confidentialité telles que le RGPD (Règlement général sur la protection des données) de l’Union européenne qui est entré en vigueur en 2018.

En savoir plus sur le RGPD, la CCPA, la CPRA, et le PCI.

Les stratégies modernes de protection des données pour le stockage principal impliquent l’utilisation de systèmes intégrés qui complètent ou remplacent les sauvegardes pour se prémunir contre les problèmes potentiels tels que la défaillance des supports, la corruption des données, la défaillance du système de stockage, la défaillance complète du data center ou la fuite de données.

  1. Mise en miroir synchrone : cette approche est utilisée pour se défendre contre la défaillance du support. Elle vous permet d’écrire des données sur un disque local et un site distant, ce qui garantit que les deux sites sont identiques. Elle nécessite une capacité de charge de 100 %.
  2. RAID : il s’agit d’une alternative à la mise en miroir synchrone où les lecteurs physiques sur site sont réunis en une seule unité logique qui est ensuite présentée comme un seul lecteur au système d’exploitation. Par conséquent, les mêmes données peuvent être stockées à différents endroits et sur plusieurs disques.
  3. Codage d’effacement : cette alternative au RAID avancé est principalement utilisée dans les environnements de stockage évolutifs. Elle utilise des systèmes de protection des données basés sur la parité pour écrire à la fois la parité et les données sur un cluster de nœuds de stockage.
  4. Réplication : il s’agit d’une autre solution évolutive qui permet la mise en miroir des données sur plusieurs nœuds ou d’un nœud à un autre.
  5. Instantanés : les instantanés sont utilisés pour régler les choses lorsque les données sont accidentellement supprimées ou corrompues.
  6. Réplication d’instantanés : protège contre les pannes de plusieurs disques. Cela permet la copie des blocs de données modifiés du stockage principal vers un stockage secondaire hors site.
  7. Services basés sur le cloud : les services de réplication et de sauvegarde sur le cloud peuvent être utilisés afin de stocker des copies récentes des données qui seront nécessaires en cas de sinistre majeur ou pour instancier des images d’application.
  8. Test d’application pour la protection des données : traditionnellement, les plans de protection des données incluent des technologies telles qu’une technologie de chiffrement, des outils de Data Loss Prevention (DLP), des solutions de sauvegarde et de restauration, une gestion des identités et des accès, et plus encore. Cependant, comme les applications continuent d’être la principale cible des individus malveillants, il est essentiel d’ajouter des tests de sécurité à vos protocoles de protection des données.

Le test des applications favorise la protection des données en identifiant et en supprimant toutes les faiblesses logicielles pouvant éventuellement entraîner de graves violations. Votre équipe informatique ou les développeurs d’applications peuvent vous aider à garantir facilement la protection des données en réalisant des tests pour vous assurer que les microservices, les applications mobiles, web et de bureau sont exempts de vulnérabilités ou de failles.

Caractéristiques de la protection des données d’entreprise

Avant de vous contenter d’une solution de protection des données, recherchez les fonctionnalités de protection des données suivantes :

  1. Technologie de sauvegarde incrémentielle : vous permet d’effectuer une seule sauvegarde complète, puis d’effectuer des sauvegardes incrémentielles par la suite… pour toujours.
  2. Restauration instantanée : le but d’une sauvegarde est la restauration. Recherchez des technologies qui vous permettent de restaurer instantanément des données à partir de vos sauvegardes dans le cloud et localement.
  3. Le cloud : celui-ci peut permettre une conservation à long terme, des tests d’application ou même une reprise après incident.
  4. Intégration profonde des applications : garantit que toutes les données que vous souhaitez protéger sont accessibles instantanément sans aucun contrôle de cohérence et processus fastidieux pour retarder l’accès aux données.
  5. Organisation : des outils d’organisation avancés permettent l’automatisation de l’ensemble du processus de récupération (y compris la reprise après incident).

Conclusion

La protection des données d’entreprise est l’une des tâches les plus importantes pour les équipes informatiques des grandes et des petites organisations. Les entreprises d’aujourd’hui s’appuient plus que jamais sur les données, c’est pourquoi la protection contre la perte, le vol et la corruption est essentielle au succès.

En raison de l’augmentation des violations de données, les entreprises doivent rester vigilantes afin de protéger leurs actifs. L’incapacité à garder une longueur d’avance sur les menaces de données entraînera des violations, une réputation ternie et des pertes financières. Pendant des années, les entreprises se sont concentrées uniquement sur la sécurité du périmètre pour contrer les menaces de données. Cependant, étant donné que près de la moitié des violations de données actuelles sont perpétrées en interne, ces défenses périmétriques traditionnelles ne sont pas suffisantes pour sécuriser vos données.

Vous devez étendre l’infrastructure de données de votre entreprise à tous les secteurs, départements, partenaires, clients et fournisseurs et des effectifs mobiles croissants. Cela a brouillé les frontières entre les personnes à l’extérieur et à l’intérieur de l’entreprise. Par conséquent, vous devez adopter une stratégie de protection des données d’entreprise solide pour protéger efficacement votre entreprise dans son intégralité. Vous devez également mettre en place une bonne solution de chiffrement de bout en bout pour vos réseaux, applications, bases de données et terminaux afin de garantir que vos données restent toujours en sécurité, qu’elle soient au repos, en cours d’utilisation ou en mouvement.

Les clients de Veritas comprennent 95 % des entreprises du Fortune 100, et NetBackup™ est le premier choix pour les entreprises qui souhaitent sauvegarder un volume important de données.

Découvrez comment Veritas garde vos données entièrement protégées dans les charges de travail virtuelles, physiques, cloud et héritées avec les Services de protection des données pour les entreprises.

Related posts
BusinessTechnologie

Elon Musk vs Mark Zukerberg, ce que vous devez savoir.

Spread the love La rivalité entre Elon Musk et Mark Zuckerberg est souvent examinée sous…
Read more
Business

LA SOGEBANK LANCE LA PREMIÈRE CARTE DE DÉBIT VISA INTERNATIONALE EN HAÏTI

Spread the love Port-au-Prince, ce 20 février 2024-Soucieuse d’offrir des solutions de…
Read more
BusinessMondeMusique

Usher : les chiffres fous de sa performance au Super Bowl

Spread the love Ses compteurs de streams s’affolent ! CommeRihanna,The…
Read more
Bulletin d'information
Devenez un fan de Yelo Ayiti

Abonnez-vous au bulletin quotidien  et recevez le meilleur de Yelo Ayiti, adapté à vos besoins.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *