Bon a savoir

Historique des calendriers

Spread the love

Le calendrier : un outil nécessaire aux Hommes

Pour tous les Hommes civilisés, ou sur le chemin de la civilisation, il est important de se repérer dans le temps. Ces repères temporels permettent aux différents peuples de fixer certains événements communs et de planifier l’agriculture tout en étant en adéquation avec l’astronomie.

Au fil du temps les peuples ont adapté les calendriers à leurs usages, leurs coutumes et leurs besoins1, par exemple tous les pays ne fêtent pas le Nouvel An au même moment.

Il existe 3 types de calendrier2 :

  • le calendrier lunaire : il suit les phases de la lune, 354 jours répartis en 12 mois (calendrier musulman) ;
  • le calendrier solaire : basé sur les saisons, 365 jours répartis en 12 mois ( calendrier julien et grégorien) ;
  • le calendrier luni-solaire : mélange des 2, donc 365 jours, mais les mois coïncident avec la lunaison (calendrier chinois).

Histoire et évolutions du calendrier

Dans un premier temps les peuples durent diviser le temps en jours, en mois et en années. Pour cela ils se sont basés sur plusieurs phénomènes astronomiques3 :

  • le jour solaire qui sépare les 2 levers ou les 2 couchers du soleil (environ 24 heures) ;
  • la lunaison qui est l’intervalle de temps séparant 2 nouvelles lunes.

Le premier calendrier a été élaboré au 3e millénaire avant Jésus-Christ par les cités de Babylone4, bien qu’un calendrier daté au 5e millénaire avant J-C ait été découvert dans le sud de l’Égypte, à Nabta Playa5. Ce tout nouveau calendrier était basé sur les mouvements de la lune et comptait 12 mois composés de 29 ou 30 jours. Il était possible de rajouter des jours, ou même des mois supplémentaires pour rester en adéquation avec les différentes saisons de l’année.

[image lightbox=”1″ caption=”Le calendrier de Nabta Playa reconstituté au musée de la Nubie à Assouan. Raymbetz / CC-by-sa”]http://yeloayiti.com/wp-content/uploads/2023/07/Cal-2.webp[/image]

Ensuite, les Égyptiens ont décidé de remplacer ce calendrier lunaire par un calendrier solaire composé de 12 mois et qui comptait 365 jours. Pour le calendrier solaire, les concepteurs se sont basés sur 4 points de repère5 :

  • équinoxe de printemps : durée du jour et de la nuit identique, environ 12 heures ;
  • équinoxe d’automne : durée du jour et de la nuit identique, environ 12 heures ;
  • solstice d’hiver : la nuit est la plus longue de l’année et le jour le plus court ;
  • solstice d’été : jour plus long et nuit plus courte.

 

Le premier calendrier romain a vu le jour au 7esiècle avant J-C4. Ce calendrier lunaire comptait 304 jours et commençait au mois de mars. Des jours étaient ensuite ajoutés pour égaler l’année solaire. Cette période rajoutée devient ensuite les mois de janvier et février6.

En 46 av. J.-C., pour revenir en adéquation avec les saisons, Jules César décida d’adapter le calendrier égyptien au calendrier agricole pour créer le calendrier julien. Avec ce dernier l’année comptait 365 jours et une année bissextile tous les 4 ans3.

Plusieurs siècles après, les astronomes se sont rendu compte que César avait fait quelques erreurs et que le calendrier était en décalage avec le cycle des astres. En 1582 le pape Grégoire XIII a décidé de réformer à nouveau le calendrier et a créé le calendrier grégorien. Depuis cette époque le début de l’année est fixé au 1er janvier6.

En 1785, en France, le poète François Fabre d’Églantine a composé le calendrier républicain, aussi appelé calendrier révolutionnaire ou calendrier des Français. Ce nouveau calendrier associe chaque jour avec un produit du terroir et non plus avec un saint, les semaines deviennent des décades et les mois ont des noms liés aux saisons.7

Avec ce nouveau calendrier, François Fabre d’Églantine montre sa volonté d’affaiblir les rites chrétiens. En 1806 Napoléon 1er remet en place le calendrier grégorien. Aujourd’hui, le calendrier grégorien est utilisé dans la plupart des pays, mais le calendrier lunaire est encore utilisé dans la religion musulmane par exemple.

Les calendriers, un objet de tous les jours

Aujourd’hui les calendriers sont devenus des outils du quotidien. Ils permettent d’avoir les dates de certaines célébrations, de programmer des vacances, ou encore de noter des rendez-vous.

[image lightbox=”1″ caption=”Almanach des Postes de 1876, illustré par une garde-chèvres dans les Vosges. Crédit Photo Ebay”]http://yeloayiti.com/wp-content/uploads/2023/07/Cal-3.webp[/image]

Les calendriers sont aussi sous forme numérique. Avec l’évolution des technologies il est désormais possible d’avoir son agenda sur son téléphone et toujours à porter de main. Certains calendriers sont aussi utilisés comme élément de décoration comme les calendriers à l’effigie de certaines célébrités ou sportifs comme celui des Dieux du stade.

Preuve de cette nécessité de se repérer dans le temps, les calendriers servent aussi dans le commerce. Pour les soldes par exemple un calendrier précis est fixé.

Voir aussi : Signe Astrologique

Références

  1. François Blondel, Histoire du calendrier romain, en ligne sur Google Books
  2. Source Le blog de Monique en Savoie (fermé)
  3. Voir le site La grande histoire du calendrier
  4. Voir histoire-pour-tous.fr
  5. C’est pas sorcier, Les calendriers : ça date !, sur Youtube
  6. Jean-Paul Coudeyrette, page AU FIL DE L’AN…, sur compilhistoire
  7. Voir fuseau-horaire.com

 

Related posts
Bon a savoirTechnologie

Internet et bonnes manières.

Spread the loveOn peut maintenant échanger partout, tout le temps, avec tout le monde, dans le…
Read more
Bon a savoir

Signes astrologiques : mois, ascendants et significations

Spread the loveLes douze signes du zodiaque Le zodiaque est un cercle de 360 degrés entourant le…
Read more
Bulletin d'information
Devenez un fan de Yelo Ayiti

Abonnez-vous au bulletin quotidien  et recevez le meilleur de Yelo Ayiti, adapté à vos besoins.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *