Sport

Football Féminin: Nérilia Mondésir voit Haïti revenir en Coupe du monde

Denmark's midfielder #06 Karen Holmgaard (R) fights for the ball with Haiti's midfielder #06 Melchie Dumornay (C) during the Australia and New Zealand 2023 Women's World Cup Group D football match between Haiti and Denmark at Perth Rectangular Stadium in Perth on August 1, 2023. (Photo by Colin MURTY / AFP)
Spread the love

Invitée à s’exprimer sur la prestation d’ensemble des Grenadières, Nérilia Mondésir, au contraire de ses déclarations fracassantes après la défaite devant la Chine, a plutôt cette fois-ci vu le bon côté de la participation des Grenadières à cette Coupe du monde. « On est venues pour la première fois et on a appris, c’est ce qui compte. On va apprendre de nos erreurs », a déclaré la capitaine des Grenadières.

« J’espère de tout mon cœur qu’on va revenir et on va tout tenter pour y revenir. Je sais que les filles sont déçues et moi aussi; je ne suis pas fière de ce qu’on a réalisé tout au long de la compétition », a-t-elle fait savoir tout en donnant son point de vue sur le fait qu’Haïti n’a ni gagné un point ni marqué un but.

« Je suis un peu triste car je sais le nombre de talents qu’il y a dans cette équipe, triste aussi que nous quittons la compétition de cette manière », a regretté la buteuse de Montpellier HSC.

Pour finir, la capitaine des Grenadières en a profité pour dire un grand merci aux fans et sympathisants qui ont supporté la sélection féminine haïtienne de football lors des rencontres.

Il faut rappeler que e miracle n’a pas eu lieu pour les Grenadières qui ont concédé trois revers dans le groupe D, dont le dernier en date, mardi 1er août 2023, face au Danemark (0-2) au Rectangular Stadium à Perth, Australie.

Comme ce fut le cas face à l’Angleterre et à la Chine, c’est sur penalty que l’équipe danoise a ouvert le score face aux Grenadières. Le ballon ayant heurté la main de Bethina Petit-Frère en pleine surface de réparation, l’arbitre centrale, sans avoir recours au VAR, désigne le point de penalty. Pernille Mosegaard-Harder (21e) a pris à contre pied Kerly Théus pour ouvrir le score pour le Danemark. Il faut dire qu’avant ce but synonyme d’ouverture du score pour le Danemark, le VAR avait annulé un but inscrit à la 3e minute pour une position avancée de Pernille.

Asphyxiée par une équipe danoise très entreprenante, la sélection féminine haïtienne de football a dû attendre presque la demi-heure de jeu pour amorcer deux attaques avec Sherly Jeudy dont le centre n’a pas trouvé de pied (27e) et Nérilia Mondésir (28e) qui a vu son tir capté facilement par la portière adverse.

Avant la pause, Kerly Théus (32e) a fait bonne garde pour empêcher les Danoises d’aggraver le score. Ainsi, on en est resté là pour le score à la mi-temps et l’avantage pour les Danoises.

De retour aux vestiaires, Nicolas Delépine n’a effectué aucun changement. Six minutes après l’heure de jeu, il a fait sortir Dayana Pierre-Louis pour la remplacer par Roselord Borgella (67e) au milieu du terrain. Les Grenadières ne sont pas arrivées malgré tout à tirer leur épingle du jeu. Elles ont créé très peu d’occasions face à une équipe du Danemark qui veillait au grain et qui cherchait à consolider le petit but inscrit en première période.

Pour y arriver, l’entraîneur danois a effectué cinq changements alors que Nicolas Delépine a dû attendre presque la fin du temps réglementaire pour remplacer Bethina Petit-Frère par Ruthny Mathurin (87e).

Si les Grenadières étaient incapables de remettre les pendules à l’heure. Les Danoises, au contraire, allaient marquer un second but par Sanne Stroelsgaard Nielsen (90e, +10) pour tuer l’espoir de tout un peuple qui souhaitait voir les Grenadières inscrire au moins un but dans cette Coupe du monde.

Avec aucun point grappillé, la sélection féminine haïtienne de football, battue par l’Angleterre (1-0), la Chine (1-0) et le Danemark (2-0), a pris la dernière place du groupe D sans marquer de but et en a encaissé quatre, dont trois sur penalty.

 

Bulletin d'information
Devenez un fan de Yelo Ayiti

Abonnez-vous au bulletin quotidien  et recevez le meilleur de Yelo Ayiti, adapté à vos besoins.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *