CultureMusique

Jah Nesta est de retour

Spread the love

“Konbyen ki ale nou p ap janm rewè ?”. L’on peut avancer avec certitude que Jah Nesta ne fait pas partie de ce lot. Il faudrait en effet remonter à 2017 pour voir l’auteur de “Na sonje” sur scène en Haïti. Un fait auquel les organisateurs de PaPJazz ont décidé de remédier, en invitant dans leur programmation diversifiée l’un des pionniers du reggae créole à renouer avec sa terre et son peuple. Une invitation que Jah Nesta doit toutefois à l’absence de Kanis, annoncée au préalable comme artiste de la soirée. 

Dans une entrevue accordée à Ticket Magazine, l’artiste de bientôt 48 ans a relaté les faits justifiant sa présence sur la scène Sunrise du Karibe en cette troisième soirée de la 17 édition de PaPJazz, un changement d’artiste de dernière minute qui s’est révélé comme étant l’une des meilleures choses qui pouvaient lui arriver. “Comment ai-je reçu l’invitation de participer à PaPJazz ? Je dois avouer que ce fut de manière inattendue. C’est en effet dans le journal Le Nouvelliste que j’avais lu un article sur le lancement du festival “, a avancé Jah Nesta, qui a avoué avoir toujours voulu prendre part à ce rendez-vous annuel. L’artiste a révélé qu’à sa grande surprise le lendemain, il a reçu un appel de Joël Widmaier lui demandant de remplacer Kanis, en collaboration avec Reggae Mapou. “Invitation que j’ai tout de suite acceptée, surtout que j’avais une soif de revenir en Haïti”, a-t-il déclaré. Au vu de l’accueil qui lui a été réservé, on peut dire que le public avait cette même soif de revoir leur “rasta” faire le show. 

Il faut rappeler que Jah Nesta n’a pas vraiment été présent sur la Toile non plus, un fait que l’artiste a lui-même reconnu. Il possède tout de même une riche discographie avec notamment trois albums, “Pa sa pe” sorti en 2006, “Rebel” qui a bercé l’année 2009, sans oublier “Solda Jah”, renfermant plusieurs compositions musicales qui font de lui l’un des plus grands chanteurs de la musique reggae en Haïti aux côtés de Jean Bernard Thomas. S’il a connu une brève apparition en 2020 avec son single “Il gronde”, ce n’est que trois ans plus tard que celui qui a toujours prêché contre l’oppression se fait entendre à nouveau à travers “Rezistan”, un morceau sorti en août 2023 à l’occasion des 232 ans commémoratif de la cérémonie du Bois-Caïman. Parfait timing pour ce son dont les paroles rappellent au peuple son origine, tout en appelant à la révolte par des discours qui trouvent bien leur place dans le contexte sociopolitique actuel qui sévit au pays. 

Il faut bien reconnaître que depuis un certain temps une nette régression de la musique reggae est observée dans l’industrie musicale haïtienne. Cela justifie-t-il ce long silence de notre “Bob Marley” national sur la scène ? Ce dernier affirme qu’il n’a pas vraiment été sollicité par les différents promoteurs pour des prestations en Haïti. “Je vis aux États-Unis, ma bande également. Ainsi, il aurait été un peu difficile pour un promoteur de faire appel à moi pour des spectacles ici en Haïti. Avec Reggae Mapou qui est stable jusqu’à présent au pays, je pense que revenir périodiquement sera désormais plus facile”. Doit-on s’attendre à une collaboration entre Jah Nesta et cette jeune formation musicale ? Pour les performances scéniques, celui qui nous a offert “ Vini avè m” espère bien. Il en a profité pour préciser qu’en termes de production, il compte bien s’y remettre avec plusieurs projets déjà en cours. 

Si l’industrie de la musique haïtienne est plutôt dominée par le compas et le “rap kreyòl” ces derniers temps, il s’agit pourtant d’un milieu qui a toujours ouvert la voie à toutes les tendances musicales. Toutefois, comme l’a fait comprendre Jah Nesta, certaines jouissent d’une meilleure promotion que d’autres. C’est en effet ce qui arrive au reggae créole, ce genre musical qui n’est écouté désormais que par de vrais mélomanes et qu’on ne retrouve plus à l’affiche des spectacles.  

Le Festival international de jazz de Port-au-Prince a quant à lui voulu emboîter le pas à Jah Nesta, indiquant le chemin pour faire revivre la richesse et la magie de cette musique autant attrayante qu’énivrante . D’ailleurs, le Solda Jah est désormais bel et bien disponible et se dit prêt à monter sur scène si l’occasion et l’invitation se présentent.

Related posts
BusinessMondeMusique

Usher : les chiffres fous de sa performance au Super Bowl

Spread the love Ses compteurs de streams s’affolent ! CommeRihanna,The…
Read more
MusiqueSociété

Jason Derulo, Robinson & Mika Ben - Ayo Girl

Spread the love Plongez dans les derniers rythmes de la sensation hip hop américaine Jason Derulo…
Read more
CultureFeaturedMusique

Stephens Daceus se lance corps et âme avec son nouveau EP : Kò ak Nanm!

Read more
Bulletin d'information
Devenez un fan de Yelo Ayiti

Abonnez-vous au bulletin quotidien  et recevez le meilleur de Yelo Ayiti, adapté à vos besoins.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *