FeaturedSports & Fitness

Football féminin U17-Concacaf : Haïti veut créer la surprise 

Spread the love

Elles sont les seules de cette compétition en provenance d’un pays où les championnats de football ne peuvent plus se jouer depuis quelques années à cause de l’insécurité. Elles sont les seules de cette compétition qui reçoivent une formation bâclée, toujours à cause de l’insécurité.

« En temps normal, nos jeunes sont en formation presque toute l’année au ranch de la Croix-des-Bouquets. À cause de l’insécurité ces dernières années, ce n’est plus possible », regrette Pierre Chéry, directeur technique de la Fédération haïtienne de football (FHF), en entrevue avec Le Nouvelliste dans les salons de l’hôtel Double Tree de Toluca, au Mexique.

« L’insécurité a coupé l’élan de la formation des jeunes footballeurs, a affirmé Pierre Chéry. Elles [les U17 féminines] auraient pu être meilleures dans les passes, maîtriser mieux les leçons tactiques, être meilleures techniquement. Nos jeunes étaient parmi les meilleurs de la région. On était sur la bonne voie. Malheureusement les différents centres de formation sont dans l’impossibilité de fonctionner. Le ranch de la Croix-des-Bouquets ne peut plus fonctionner. Se déplacer dans le pays devient un véritable casse-tête, les rassemblements sont de plus en plus difficiles », a continué le directeur technique de la Fédération haïtienne de football, qui se trouve au Mexique depuis le 22 janvier avec les Grenadières pour un stage d’acclimatation avant la compétition qui a débuté le 1er février.

En dépit des péripéties, les U17, dirigées par Marc Ogé, n’ont pas raté leur entrée en lice dans la compétition en dominant le Costa Rica (2-1), le jeudi 1er février 2024, à Toluca, au Mexique. Pour Pierre Chéry, cette victoire « n’est pas un facteur de chance, mais le fruit du travail, de la discipline, du respect des principes établis… »

« C’est une victoire pour tous les Haïtiens du monde entier qui souffrent des problèmes d’Haïti. Une bonne compétition est un soulagement non seulement pour les amateurs du football, mais aussi pour tout le pays », soutient le directeur de la Fédération haïtienne de football.

La route vers le Mondial féminin U17 de la FIFA, prévu du 16 octobre au 3 novembre 2024 en République dominicaine, est encore longue. Après leur victoire contre le Costa Rica, les Grenadières affrontent dès ce samedi 3 février le Salvador, avant leur dernier match de poule contre le Mexique le 5 février. Selon le directeur technique de la FHF, le groupe « est très confiant pour la suite, sans pour autant minimiser la force des autres équipes ».

« Ce ne sera pas facile, reconnaît Pierre Chéry. Il y a le Mexique, les Etats-Unis, le Canada sur notre route. Les joueuses sont conscientes des difficultés, des efforts à consentir pour mettre un peu de sourire sur le visage des Haïtiens qui souffrent beaucoup ces dernières années. Si on arrivait à se qualifier pour le Mondial, ce serait un grand signe d’espoir. Avec le football, on montre que tout n’est pas perdu. Dans les moments difficiles, le football est l’une de nos rares satisfactions », avance Pierre Chéry.

La majorité de ces joueuses qui constituent les U17 féminines sont formées au ranch de la Croix-des-Bouquets. Elles formaient les U12, les U14 (championnes en République dominicaine), championnes U15 et ont toujours fait bonne impression dans les différentes compétitions auxquelles elles participaient. Elles doivent prendre l’une des deux places du premier tour avant d’accéder en demi-finale pour une éventuelle participation au prochain Mondial de leur catégorie.

Related posts
CultureFeaturedMusique

Stephens Daceus se lance corps et âme avec son nouveau EP : Kò ak Nanm!

Read more
Featured

Manito Nation, un passionné du « rara-tech »

Spread the love Ancien élève du Collège Notre-Dame du Perpétuel Secours au Cap-Haïtien…
Read more
Sports & Fitness

Les logos des clubs de foot les plus connus en Haiti.

Spread the love Championnat National de Football Haitien Le Championnat…
Read more
Bulletin d'information
Devenez un fan de Yelo Ayiti

Abonnez-vous au bulletin quotidien  et recevez le meilleur de Yelo Ayiti, adapté à vos besoins.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *