Spread the love

Charte de modération de Yelo Ayiti.com

Vous êtes des milliers d’abonnés à apporter vos commentaires sur le Yelo Ayiti et nous sommes heureux de partager avec vous cet espace de discussion. Voici les critères de sélection appliqués par nos modérateurs pour garantir le bon déroulement de ces échanges :

  • Les commentaires sont réservés aux abonnés du Yelo Ayiti.

  • Les commentaires sont polis, écrits avec un certain soin (orthographe, typographie, majuscules). Le savoir-vivre est nécessaire: insultes, dénigrement, comparaisons rabaissantes, etc. sont proscrits. Évidemment, les commentaires respectent la loi. Les points les plus sensibles sont l’insulte et le dénigrement, la diffamation et la discrimination ou le racisme. Autres textes proscrits: les incitations à la discrimination, la haine ou la violence, les commentaires à caractère pornographique, sexiste, homophobe ou révisionniste et contraires à l’ordre public. Attention aux propos nuisibles, menaçants, constitutifs de harcèlement, vulgaires, dangereux pour la vie privée d’autrui, haineux. Il en va de même pour toute contribution dénigrant Yelo Ayiti, ses modérateurs, ses journalistes et ses dirigeants.

  • Donner une idée, c’est bien, mais souvent insuffisant. Argumenter, c’est mieux. Il s’agit de dépasser le jugement hâtif, surtout s’il est négatif ou agressif, et le prosélytisme. Étoffez votre propos!
  • Un argument = un commentaire. Lorsqu’un argument est déjà apporté par un commentateur, les autres intervenants le développent plutôt que de publier exactement le même texte. La redite nuit aux échanges.
  • Tout commentaire accompagné d’un lien, quelque soit la redirection ( sites personnels ou à des fins commerciales), sera automatiquement refusé par la modération et non publié.

  • Si l’équipe de modération ne parvient pas rapidement à vérifier une information ou à trouver une source crédible, elle retirera le commentaire afin d’éviter d’induire en erreur les lecteurs. C’est la raison pour laquelle les citations de textes religieux sont refusés: il est trop compliqué pour l’équipe de modération de les vérifier.
  • Chaque commentaire n’est publié qu’en un seul exemplaire. Même si son auteur se sent frustré par une modération qu’il juge abusive, par respect pour le travail des modérateurs et des lecteurs, il ne les surcharge pas en publiant des doublons.

  • Le Yelo Ayiti est un média ouvert au grand public, par prudence il est donc déconseillé de livrer trop d’informations personnelles.
  • Un commentaire peut avoir été refusé car il répondait à un commentaire lui-même mis hors ligne.

  • Yelo Ayiti et son équipe d’animation se réservent le droit de ne pas publier tout propos qu’ils estiment nuisible à la bonne tenue d’un débat.

  • Un commentaire ne respectant pas cette charte, peut être signalé grâce à la fonction « alerter ». Y répondre est inutile, voire nuisible : lorsque celui-ci sera retiré, ses réponses le seront également.

  • Les internautes qui estiment avoir été modérés à tort à plusieurs reprises écrivent à enfomasyon@yeloayiti.com en envoyant un corpus de commentaires – ils évitent d’en parler dans les commentaires pour ne pas faire dériver la conversation.

  • Les membres de la communauté dont les commentaires sont pertinents et intéressants sont régulièrement sélectionnés par la rédaction et peuvent être sollicités pour donner leur avis. En revanche, les contributeurs qui contreviendraient trop régulièrement à la charte verront leur compte fermé, temporairement ou définitivement.

Bons commentaires à vous, la rédaction du Yelo Ayiti se réjouit de vous lire !